Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

La pétition des enfants

greg

Pour signer la pétition clique ici Tous les enfants peuvent signer Pour donner un papier à tous tes amis de l'école, télécharge et imprime ce bulletin en cliquant ici Pour envoyer un email à tes amis, clique ici Monsieur le président de la République Française, Nous sommes beaucoup d'enfants à attendre l'arrivée de nos petits frères et sœurs. On parle beaucoup des parents, mais on parle beaucoup moins des frères et sœurs, alors que c'est dur pour nous aussi. Après le tremblement de terre, nous avons été contents d'apprendre que les enfants étaient vivants et nous espérions qu'ils allaient arriver...

La pétition des parents

greg

Pour signer la pétition, cliquez ici Plus de 45.000 signatures ! Monsieur le président de la République, Monsieur le ministre des affaires étrangères, Nous vivons actuellement des heures d'angoisse dans l'attente des premières nouvelles concernant nos enfants qui se trouvent dans des crêches d'Haïti : impossibilité de joindre les directeurs(trices), impossibilité pour nos connaissances de se rendre sur les lieux. Mais nous ne pouvons que garder des idées positives et penser à l'avenir. Cet avenir très proche s'annonce plus que difficile pour l'ensemble du peuple haïtien comme pour la crèche de...

La plateforme du collectif

greg

Notre collectif s'est monté spontanément suite au tremblement de terre qui a eu lieu le 12 janvier 2010. Il est composé de parents à qui des enfants haïtiens (de toutes les crêches) avaient été attribués avant la catastrophe et qui souhaitent que le gouvernement français prenne les mesures adéquates pour l'évacuation de ces enfants, en lien avec les autorités haïtiennes. Nous avons une pensée particulièrement émue pour toutes les familles adoptives et leurs enfants décédés ou bléssés à cause de ce séisme. Nous qui les avons cotoyés pendant de longs mois sur les forums d'adoption et ailleurs, nous...