Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Communication n'est pas raison. Exemples de mensonges ou distortions.

SOS HAITI ENFANTS ADOPTES. Le Blog de Greg.

Bernard Valéro est le porte-parole du Quai d'Orsay. Le 18 juin, sur la télévion France O (vidéo ci-dessous), il n'hésite pas à dire de nombreuses choses très inexactes (2 mensonges et une distortion) :

1/ "Ce que nous avons fait, c'est d'accélérer les procédures qui étaient en cours au moment du tremblement de terre. Le résultat, c'est que aujourd'hui, nous sommes à la mi-juin, c'est plus de 600 enfants qu'en quelques mois, nous avons pu faire venir d'Haïti en France".

Vrai et Faux : En 2009, 651 enfants ont été adoptés en Haïti. L'évacuation en 5 mois d'environ 600 enfants est de ce point de vue une accélération. En réalité, il faut pondérer ce point de vue par le fait que le rôle de la France est plus que douteux quant à cette accélération. La mise en place d'une "clearance" puis d'une procédure accélérée de délivrance des passeports est le fait d'Haïti. Et la comparaison de l'usage qui en a été fait par d'autres pays montre qu'en valeur relative, la France a au contraire freiné les procédures. On ne peut isoler la mesure d'accélération ou de ralentissement, du contexte.

2/ "Nous avons exactement le même objectif que cette association. Nous poursuivons les mêmes buts que toutes les familles qui sont regroupées dans ce collectif."

Totalement faux : L'objectif du collectif depuis le début est l’évacuation de tous les enfants en cours d’adoption en Haïti. Si l'objectif du gouvernement était celui-là, il l'aurait fait au même titre que par exemple, le Québec, et il ne resterait pas encore 470 enfants là-bas.

3/ "Nous sommes naturellement en contact avec ces familles, en contact très étroit."

Totalement faux : Depuis plus de 5 mois, le quai d'Orsay ne nous a jamais appelé ni écrit. Les seuls mails que nous avons reçus sont des accusés de réception. Pour ce qui est du collectif, c'est lui qui depuis le début se bat pour solliciter des rendez-vous. Et depuis plusieurs semaines, il n'a aucune nouvelle. a noter également que depuis 2 mois, de nombreux parents présents en Haïti et détenteurs d'un jugement, ont été refoulés à l'ambassade de France à Port-au-Prince.

La vidéo :

Commentaires

tina 21/06/2010 10:10


Quelle honte : ns avons écrit au SAI par mail (pas qu'à eux d'ailleurs). A la dernière nous leur avons supplié de nous répondre. Le SAI a répondu "bien reçu, merci" ! Le MAE appelle ça un contact
très étroit avec les familles ?C'est scandaleux !