Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Je dénonce le manque d'humanité du gouvernement

grégoire

Bonjour,

Je dénonce le manque d'humanité du gouvernement dans la gestion de ce problème des adoptions qui étaient en cours de procédure LEGALE,  AVANT LE SEISME en Haïti.

L'un des coordinateurs du mouvement collectif SOS Haïti Enfants Adoptés a été contacté mardi par le Secrétariat d'Etat à l'Adoption Internationale (SAI), qui dépend du ministère des Affaires étrangères francais. Le SAI lui annonçait l'arrivée de son fils aujourd'hui même. Chacun peut imaginer le soulagement et la joie des parents et proches de cet enfant, les préparatifs dans l'urgence (chambre, vêtements, papiers pour l'arrivée etc). Hier soir, le SAI l'a rappelé en lui disant que finalement, son enfant n'était pas sur le vol prévu.

De la même manière, le vendredi 22 janvier, on m'annonça l'arrivée imminente de mes enfants, on pouvait me rappeler à tout moment pour me dire quel vol les amènerait, y compris le week-end. Sans nouvelle, je rappelai le SAI qui me confirma le dimanche : nous ne savons pas sur quel vol, mais ils vont arriver dans les jours qui viennent. Le vendredi 29, quand je les appelai à nouveau, ils m'ont dit que finalement, aucune décision d'évacuation n'avait été prise concernant mes deux garçons.

Ce comportement d'annonces basées sur aucune réalité confine à la torture morale, quand on sait que nos enfants sont en danger de mort, et que les enlèvements existent, y compris par des traficants d'organes.

Je dénonce cette attitude de mon gouvernement, celui à qui je cède une part de ma liberté en échange de protection et défense de mes intérêts dans le cadre du contrat social.

Marguerite

Commentaires

florine24 07/02/2010 15:29


Chaque jour qui passe m'apporte plus de honte d'être française... Que veulent dire les mots "La France, Terre d'accueil" si même les enfants qui sont français, ne l'oublions pas, ils sont français
par les parents qui les ont adoptés, ne peuvent pas trouver la paix auprès d'eux, et l'aide de ceux que "nous" avons élus...
Je suis écoeurée du peu d'humanité de nos dirigeants.
Et je m'en souviendrai et le rappellerai lors des prochaines élections... s'il n'y a que ça que le gouvernement peut entendre...
Pour ma part, chaque centime que j'enverrai le sera directement à une crèche, et non pour la reconstruction d'un pays qui, si cela dure, sera sans habitants !!!


Thiers Roger 05/02/2010 14:41


Nous sommes des parents adoptifs "anciens" (il y a 30 ans), de deux filles qui nous sont arrivées d'Afrique de l'Est. Pour nous la procédure avait été normale (longue, certes), mais l'attente nous
avait paru interminable.

C'est par solidarité avec tous les parents qui attendent que notre gouvernement fasse preuve d'humanité à leur égard. Nous jeûnerons pour faire un geste, même symbolique, vis à vis des enfants
qu'ils attendent. Nous soutenons l'action en faveur de l'évacuation des enfants, dans le respect de la stricte légalité.

Même si les autorités haïtiennes ont sans doute bien du mal à maitriser la situation de catastrophe majeure qui a touché leur pays, d'autre pays européens ont agi... La France traîne les pieds
!

Pourquoi ?

Notre président serait-il soudain devenu sourd et muet ?


stephane 05/02/2010 12:38


Bonsoir,
Bien reçu. Ces semaines d'attente et d'inquiétude n'avaient pas besoin d'y ajouter ce genre de douche écossaise, en effet !
Bon courage, votre ténacité finira par être récompensée.
Amitiés.


henriette 05/02/2010 12:37


Bonsoir,
je te renouvelle mon soutien, n'hésite pas à appeler si tu veux qu'on discute. Je passe mes journées avec vous par la pensée. Je soutiens totalement l'initiative de Grégoire, très forte et
responsable. Il faut absolument médiatiser cette action. Quand on voit la liste des personnalités et élus qui s'allonge, on se demande comment l'Etat peut être sourd à votre demande tout à fait
légitime. Mais Kouchner est-il allé voir le site ? Il a pourtant bien dû recevoir les lettres des élus à son attention... Je me suis vraiment retrouvée dans la lettre de Caroline Casadesus. Dis-moi
s'il y a quelque chose que je peux faire concrètement.
Bref, voilà ce qui me passe par l'esprit, en vrac.