Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Où sont les jeûneurs du week-end ?

grégoire

Contact Presse pour cette opération : 06.08.68.69.45

Afficher Jeûne de protestation les 6 et 7 février 2010 sur une carte plus grande

  • Villedey Grégoire
  • Astier Jean-François
  • Thiers Roger
  • Faton Josiane
  • Loyer Françoise
  • Daudier Stéphane
  • Tortigue Marie-Thérèse
  • Donnaint Laetitia
  • Provenzano Isabelle
  • Provenzano Patrick
  • Demuynck Alice
  • Soulié Cathy
  • Durand Patricia
  • Klecha Jérôme
  • Valérie M
  • Thiers Chantal
  • Mielcarek Marion
  • Legay Stéphanie
  • Wilbanks Theresa
  • 1 anonyme
  • Colombe Marie-pierre
  • Lugez séverine
  • Coursier Pierre-Arnauld
  • Burtel Marc
  • Paris Claude
  • Renault Elisabeth
  • Carrere Christine
  • Buffelan Anne
  • David Estelle
  • = 29 jeûneurs

Pourquoi jeûnent-ils ?

Une vingtaine de parents en voie d’adoption d’enfants en Haïti ont décidé de mener un jeûne de protestation de 36h le week-end du 6 et 7 février, pour protester contre :

  • Le manque cruel de moyens mis en oeuvre par la France pour examiner rapidement avec les autorités haïtiennes les dossiers d'adoption et procéder à l'évacuation des enfants,
  • Le manque de moyens mis en oeuvre par la France pour sécuriser et approvisionner les crèches,
  • L’absence de décision politique conjointe avec l’Etat haïtien permettant le rapatriement de tous les enfants adoptés avant le séisme,
  • Le traitement médiatique de notre situation qui nous amalgame de façon insupportable à des pratiques illégales et condamnables.

Témoignages de jeûneurs :

  • Une maman : « Je me suis inscrite au jeûne de 36 H car c'est une métaphore de ce que je ressens au fond de moi: ce vide entre mon enfant et moi. »
  • Des parents ayant adopté trente ans auparavant : « C'est par solidarité avec tous les parents qui attendent que notre gouvernement fasse preuve d'humanité à leur égard. »

Pour participer au jeûne de protestation, cliquer ici.

Commentaires