Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Petite consultation deviendra grande

SOS HAITI ENFANTS ADOPTES. Le Blog de Greg.

Comme précisé dans ma dernière newsletter, j'aimerais connaitre votre sentiment sur la situation et sur le collectif.

  • Vous avez accueilli votre enfant ? Comment vous sentez-vous vis-à-vis du collectif ? Avez-vous mauvaise conscience ? (il ne faut pas). Vous aimeriez faire quelque chose mais ne savez pas quoi ? Dites-moi ce que vous vivez et ce que vous ressentez. çà m'intéresse.
  • Vous êtes un parent, un ami ? Est-ce que vous croyiez que c'était réglé ? Est-ce que vous nous avez trouvés agressifs ? Pathétiques ? Dignes ? Comment avez-vous jugé la stratégie gouvernementale ? Que ressentez-vous à l'égard de notre sujet ?

Postez-moi tout simplement un commentaire en cliquant sur "écrire un commentaire" ci-dessous. Lachez-vous, je lirai tout

Commentaires

agnès 10/05/2010 18:25


bonjour Grégoire, je viens régulièrement aux nouvelles ici, et je vois que rien n'est encore réglé. Comme beaucoup de choses du reste.
Je me suis engagée cette année sur d'autres chantiers, et tout se recoupe : beaucoup de paroles, de promesses des élus, et la situation, loin d'avancer recule.Nous ne pouvons pas être de tous les
combats, mais pensons aussi à celui-là.quel courage en tous cas..... Patrice et Agnès


Greg. 10/05/2010 19:09



Salut Agnès et patrice,


Merci pour ce petit mot. 100% d'accord. A bientôt.


Greg



alice et benoit 04/05/2010 10:30


nous sommes parents adoptifs, dief 7 ans a été rapatrié au premier vol du 22 janvier, j'ai été très active les 11 longs jours avant son arrivée, j'ai accompagné le collectif et suivi activement son
travail depuis sa naissance, c'est vrai que ça s'essoufle mais ça me parait bien normal, le travail accompli a été remarquable jusqu'à votre présence sur place : BRAVO !!!

dans notre crèche les avancées continuent au compte goutte : des parents ont eu l'info de l'avancée de leur dossier à l'IBESR...
une secousse a frappé haiti hier soir le 3 mai vers 21h30 (heure française) des familles en attente du jugement sont à nouveau dans une angoisse terrible : raison pour laquelle le collectif doit
tenir même si on le sait bien ses actions sont forcément réduites désormais puisque la balle "semble" dasn le camp de haiti : encore faut-il veiller à ce que l'après jugement reste moins long
qu'auparavant.....

je continue donc de suivre et soutenir le collectif même si je ne sais pas trop quoi faire...si ce n'est des actions locales de soutien à haiti...et aux parents en attente

notre fils va bien, il s'épanouit et nous a dit être content d'avoir une famille et de pouvoir faire du vélo et d'aller à l'école et d'avoir quitté ce pays "tout cassé" et "tout mololoï" (il reste
quand même très attaché à haiti et nous aussi !)

merci pour tout et continuons le combat !!! car j'ai vraiment eu ce sentiment de combat...


BONET PHILIPPE 03/05/2010 17:37


nous sommes parents adptants en attente du jugement nous sommes aussi uses mais nous ne lacherons pas.le tavail du collectif est super mais que faire maintenant peut etre il nous manque le soutiens
des grands medias ? pourquoi ne pas faire paraitre et afficher un grand poster avec les photos de tous les enfants encore en haiti comme on as pu voir lors de certaines prises d otages :
journalistes ou betancourt ce n est q une idee
pour nous repondre utilise l adresse bonet philippe elle remplace celle de bonet jean francois merci et courage a tous
amicalement philippe


Touhé 03/05/2010 15:53


nous sommes les grands parents de Bernard Hyppolite et nous soutenons notre fille pour l'arrivée du petit qui est au foyer de la nouvelle vie.Nous soutenons votre mouvement depuis le premier jour,
nous suivons vos actions et échanges sur le forum, comment pourrait-il en être autrement que d'être pathétiques ou agressifs ou désespérés quelque fois, face à ce manque d'informations, de cohésion
et de respect vis a vis des parents adoptants qui se sentent démunis et oh combien impuissants.
OUI beaucoup pensent que l'affaire est réglée, mais nous leur rappelons sans cesse le stade où nous en sommes, pour notre part nous tenons informer le député de notre circonscription,dont
l'attachée travaille avec ceux de TABART et ADAM à l'assemblée.Nous avons cru à l'appui de nos politiques territoriaux, mais je crois que leur pouvoir est limité "à leur fonction".
Quand vous êtes allés en Haïti, Emmannuelle, Patricia, Séphane, vous mêmes, ça nous a donné une bouffée d'oxygène et un courage fou pour continuer.
Nous serons là jusqu'au bout pour vous soutenir, vous êtes d'une grande utilité.
josselyne et Claude


Sella 03/05/2010 11:38


Je suis amie d'enfance d'une maman adoptante et ...non... je ne relâche pas mon attention, je rappelle régulièrement sur FB que ce n'est pas réglé, que des enfants attendent, que des parents se
rongent d'inquiétude, que des enfants risquent toujours de mourir s'ils ne rejoignent pas très vite leur papa et leur maman, que l'état français n'aide en rien à hâter les choses, que famille amis,
proches, ou simples sympathisants ne lâcheront pas l'affaire. Mon filleul est en école de journalisme et avait fait un article très bien lors de l'opération des bouteilles pour les enfants d'Haïti
à toulouse (http://www.actutoulouse.fr/20100123631/actualite-toulouse/societe/des-bouteilles-pour-les-enfants-dhaiti.html).
Cela dit vous avez raison il faut faire une piqûre de rappel! Je suis tellement en colère... mais il est vrai que la colère n'est pas très bonne conseillère.
Pour ma part je ne vous ai trouvé exemplaires. Je n'aurais pas montré autant de discernement dans mes propos. L'état n'a pas été à la hauteur point barre. Dès lors que les directrices ont pu
produire les documents attestant d'une adoption en cours, du renoncement des parents etc... les petits auraient dû tous rentrer chez eux. Bien entendu il y aurait eu des difficultés mais ne croyez
vous pas que lorsque des parents voient leur petit, en relative bonne santé certes, mais endormi sur des bâches alors qu'une chambre préparée avec amour tendresse et chaleur attend en France, ils
en aient le coeur brisé? Continuez et nous arriverons, tous ensemble à faire rentrer tous les petits dans leurs familles!
Bien amicalement et....pa moli!
Sylvie