Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

S'engager à écrire périodiquement à un élu

SOS HAITI ENFANTS ADOPTES. Le Blog de Greg.

Le collectif a mis en place une plateforme d'inscription pour s'engager à écrire périodiquement à un élu (http://www.soshaitienfantsadoptes.org/?p=458). 

Pourquoi est-ce important que 1200 personnes écrivent à 1200 élus ? Une personne ne pourrait-elle pas se charger d'écrire à ces 1200 élus ?
Il est important que nous montrions que nous sommes capables d'agglomérer autour de nous nos proches voire moins proches, que nous sommes capables de convaincre.  En démocratie, 1 homme = 1 voix et c'est ce rapport de force-là qui compte.

Est-ce que ça sert vraiment à quelque chose d'écrire aux élus ?
Ce n'est pas suffisant, mais c'est nécessaire. Cela vient en complément de notre présence médiatique et de nos manifestations. Il ne faut pas sous-estimer la sensibilité des élus à notre problème, nombre d'entre eux ont déjà manifesté clairement leur intérêt. Et surtout, nous devons leur montrer que nous sommes toujours présents et que le problème n'est pas réglé.

Pourquoi mobiliser les gens sur cette action ?
Parce qu'elle ne coûte pas cher. Parce-quelle ne nécessite pas de déplacements. Parce-qu'elle ne prend que 10 minutes. Cette action peut-être faite par votre grand-mère en Lozère. Par l'adoptant qui a déjà accueilli son enfant et qui se démène avec des nuits courtes, des diarrhées et la CAF.

Voila pourquoi nous devons être  vecteurs de la mobilisation. Ne nous contentons pas de nous inscrire sur le site, écrivons à nos proches (et moins proches) pour qu'ils en fassent autant. Faisons marcher l'effet démultiplicateur. Vous trouverez ci-dessous un modèle d'email pour cela.
--------
MODELE D'EMAIL A DESTINATION DES PARENTS ET AMIS
Chers parents, chers amis,
Je m'adresse à vous car, comme vous le savez, nous (je) sommes (suis) dans l'attente de X, qui se trouve encore en Haïti [nous (j'ai) avons accueilli X, que nous (j'ai) avons adopté en Haïti].
Il reste encore près de 500 enfants en cours d'adoption en Haïti.
Tandis que la plupart des pays se sont mobilisés pour trouver des solutions humaines et juridiques à cette situation, la France peine à faciliter l'arrivée de ces enfants.
Le collectif de parents, que nous avons monté, trouve primordial de maintenir une pression envers un maximum d'élus de la République. Il ne faut pas que ces enfants soient oubliés. Il ne faut pas laisser croire que le problème est résolu.
Nous pensons qu'il est très important que vous, nos parents et amis, soyez impliqués dans cette démarche citoyenne.
C'est pourquoi je vous demande, si vous en êtes d'accord, de vous engager à écrire à un élu environ 1 à 4 fois par mois. Nous vous enverrons des courriers types.
1200 personnes qui écrivent à 1200 élus, cela a plus de poids qu'on ne croit.
Il vous suffit pour cela de vous inscrire à cette adresse :
http://www.soshaitienfantsadoptes.org/?p=458
Encore merci et à bientôt.
[Prénom nom]

Commentaires