Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Au pays qui marche un peu sur la tête…

grégoire

Alexandre a 15 mois,

Dans le pays d’où il vient, la terre, en colère, a tremblée…

Bien avant ce moment, la première maman d’Alexandre l’avait déposé dans une
crèche pour qu’il y soit recueilli et confié à une deuxième maman…Sa première
maman était noire, sa deuxième maman sera blanc, c’est comme cela que l’on dit
dans le pays de là bas.

Mais cela prend beaucoup de mois pour que les hommes importants qui règlent ce
passage se mettent d’accord…

Et puis il y a eu la colère....

Dans le bouleversement qui a suivi cette terrible colère, des hommes sont venus
du pays de l’autre côté des mers chercher Alexandre pour le conduire à sa
deuxième maman.

La nounou d’Alexandre a pris le temps de le préparer et de lui mettre pour cette
rencontre les beaux habits envoyés bien avant par la maman « blanc ». Alexandre
n’était pas seul dans cette grande aventure et ses amis et lui ont posé pour la
grande photo…comme avant la colère…

Dans la crèche, il y a eu la fête…comme avant la colère…

Et puis on a même trouvé quelques sucettes, comme avant la colère…

Et puis le grand voyage a commencé…il a duré deux jours entiers, beaucoup de
gens très importants sont venu voir Alexandre, lui ont parlé, ont vérifié qu’il
allait bien…

Très fatigué, il est arrivé au grand pays de l’autre côté des mers…

Il a encore fallu attendre…

A ce moment ils étaient deux à attendre, la maman blanc et Alexandre, mais pas
ensemble…

D’autres hommes et d’autres dames « médecine » sont venus…ils étaient très
inquiets…tous ces bouleversements allaient avoir de graves conséquences sur les
enfants…ils voulaient réparer, prévenir, faire quelque chose…Alors ils ont
commencé une grande danse : C’est la nouvelle cérémonie dans le pays de ce côté
des mers. Et tout cela faisait comme un ballet entre les deux parties du grand
aéroport, les équipes d’hommes et de dames médecine passant de maman blanc à
Alexandre, et repartant, et pendant ce temps les hommes du droit faisaient tous
les papiers importants…Un grand brouhaha où tout le monde s’affaire…

5 heures cela a pris…

Et puis une dame a remis Alexandre à maman blanc…

Maman blanc a tout de suite remarquée qu’Alexandre n’avait pas ses beaux habits…

La dame médecine avait tout prévu et apporté des vêtements de secours car il
fait froid dans le grand pays de ce côté de la mer

Maman blanc avait elle aussi amenée des habits, elle ne savait pas très bien
quel taille faisait Alexandre, il lui semblait tout petit pour son âge sur les
belles photos qu’elle recevait régulièrement…Alors elle avait pris beaucoup de
choses et puis aussi des grandes couvertures toutes douces pour compléter et
envelopper Alexandre…

Et puis aussi un petit sac à dos où il y a un doudou et des sucettes, comme
avant la colère et comme c’était la coutume dans la crèche que les papas et
mamans blancs amènent à leur enfant. Et même aux bébés.

Mais dans le pays où était arrivé Alexandre tout marchait un peu sur la tête…

Personne n’a rien demandé à la maman,

Les Dames Charité étaient très généreuses, elles avaient elles aussi voulu
donner et se rendre utile et les équipes médecine n’allaient pas repartir avec
tous ces cadeaux inutiles.

C’était trop tard

Les beaux habits qui commençaient à tresser le fil de l’histoire entre ici et là
bas étaient parti à la poubelle…

La maman blanc n’a rien dit. Elle a pris son enfant dans les bras, elle est
repartie avec lui

Elle a même remercié les dames charités et médecine…

Dans son cœur elle a pleuré, mais pour se consoler et consoler Alexandre elle
s’est dit : ce n’est pas grave, c’était juste un souvenir…

Après la terrible colère de la terre tout là bas,

Et l’incroyable chance qu’Alexandre ait été épargné…

Et puis il y avait quand même le petit sac…

Dans le pays où tout marche un peu sur la tête : qui a traumatisé qui ? qui fait
rupture de lien ?

Marie-Pierre

Commentaires