Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

La France doit affréter des avions

SOS HAITI ENFANTS ADOPTES. Le Blog de Greg.

La France a conclu à l’initiative du Ministre des Affaires Etrangères, Mme Michèle Alliot- Marie, et de l’Ambassadeur de France à Port au Prince, Didier Le Bret, un accord avec l’Etat haïtien. Celui-ci rend possible l’évacuation en urgence des 285 enfants adoptés par des familles françaises avant le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et encore en Haïti. SOS HAITI ENFANTS ADOPTES, qui réclamait la conclusion de cet accord depuis le lendemain du séisme, se réjouit que Mme Alliot-Marie ait pris avec autant de détermination ce dossier en main. Son prédécesseur, M. Bernard Kouchner, avait laissé pendant près d’un an les familles dans le plus grand désarroi. Au moins 6 de ces enfants ont perdu la vie pendant ces 11 mois. Aujourd’hui le Quai d’Orsay a enfin adopté la seule décision possible respectant l’intérêt supérieur des enfants.

Tous les enfants adoptés par des familles françaises et encore en Haïti sont concernés par cet accord, soit 285 enfants. La France et Haïti se sont entendus pour qu’ils puissent tous quitter le territoire haïtien avec un laisser passer établi par l’Ambassade de France. Malheureusement, Monsieur Jean-Paul Monchau, Ambassadeur en charge de l’Adoption Internationale, qui a conduit toutes les négociations techniques depuis le 12 janvier et qui a travaillé aussi à la mise en œuvre de cet accord n’a su rendre ce départ possible que pour 175 d’entre eux. Il laisse ainsi 110 enfants en Haïti entre choléra et émeutes. Pour combien de temps ?

175 enfants peuvent partir grâce aux laisser passer consulaires, mais comment vont-ils quitter l’île alors que l’on sait que les vols commerciaux ne permettront pas, pour la fin de l’année, le départ de plus de 50 enfants.

Les capacités de transports actuels et les consignes claires aux voyageurs de ne pas se rendre en Haïti, la situation sanitaire plus qu’inquiétante, Les tensions politiques croissantes nous conduisent aujourd’hui à demander à la France d’affréter les avions nécessaires au rapatriement de tous les enfants. Il est temps d’honorer les engagements pris mi novembre, aucun des 285 enfants ne doit être oublié, ils doivent maintenant rentrer.

SOS Haïti Enfants Adoptés
http://www.soshaitienfantsadoptes.org/

Commentaires

brigitte 22/01/2011 18:15


Oui, tous les enfants, biologiques ou adoptés, doivent pouvoir rejoindre leurs parents. Juste une petite remarque, un enfant adopté devient le propre enfant de ses nouveaux parents !!!


cetoute509 23/12/2010 22:51


Des familles françaises sont heureuses d'accueillir pour Noël leurs enfants haïtiens adoptés. Les procédures d'adoptions ont reçu un coup d'accélérateur du gouvernement français. La plupart de ces
enfants sont arrivés sans visa ni passeport.

Parallèlement, des familles haïtiennes vivant en France sont tristes de ne pas pouvoir accueillir leurs propres enfants biologiques. Les procédures de regroupement familial sont bloquées à
l’ambassade de France en Haïti ou à l’Office des Migrations en France. Trop de papiers perdus dans le séisme ou impossibles à trouver leur sont demandés. (src: pafha.fr)

TROUVER L’INJUSTICE !