Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Hypothèse confirmée (18/12/10 12:00. Mise à jour 17:00)

SOS HAITI ENFANTS ADOPTES. Le Blog de Greg.

600px-Smiley.svg.pngÇa semble se confirmer, on est sur une évacuation imminente. Ça se dessine comme çà d'après des bouts d'infos officieuses et non recoupées (donc prudence quand même) :

  • 1 parent dans l'avion (info par un parent appelé par le SAI)
  • Parents participent financièrement aux vols. Environ 1600 euros (info par un parent appelé par le SAI)
  • Avions affrêtés exprès par le gouvernement (info par un parent appelé par le SAI)
  • 2 ou 3 vols par semaine (çà c'est moi qui fait cette hypothèse. Une quarantaine par vol.) Un vol mardi 21. Un vol jeudi 23. (communiqué MAM)
  • Aller / retour du parent en 48h (chrono :-) (info par un parent appelé par le SAI)
  • Cette semaine à mon avis, seulement ceux avec jugement. LA DEPECHE ANNONCE 318 ENFANTS !!! Alors qu'on était sur un chiffre total de 285. Je suis dubitatif. Je ne comprends pas tout le dessous des cartes. Je suppose qu"il y a eu des bidouilages au SAI.
  • çà démarre mardi (communiqué MAE dimanche soir ? Ben non, dès samedi)

Ça confirmerait mon intuition que MAM veut faire une évacuation différente de celle de février pour contourner les critiques de l'époque. C'est habile. Elle gagne sur tous les tableaux. Et bien sûr, elle sera à la descente de l'avion devant les caméras... du bon, du très bon boulot. Au passage çà semblerait valider l'hypothèse que l'aspect financier des choses a pesé lourd dans un MAE aux budgets en déconfiture ces dernières années.

Reste que c'est pas encore gagné à mon avis pour une grosse cinquantaine trentaine d'enfants pré-IBESR et IBESR. Hélas !

Commentaires

Mazier Patrick et Marie 22/12/2010 01:22


Vous avez raison: ce n'est pas gagné pour nous.
Cela fait 21 mois que notre O.A.A. nous a attribué 2 enfants ( le 12 mars 2009 exactement) .
Début décembre 2009, notre dossier était prêt et l'on nous a dit par téléphone qu'il partait à l'I.B.E.S.R..
Puis il y a eu le séisme, et après avoir paré au plus pressé,nous avons appris que notre dossier était toujours chez l'avocat.
11 mois d'attente pendant lesquels il n'y a pas eu 1 mail nous concernant entre la crèche et l'O.A.A. disant ce qui se passait avec notre dossier.Un vrai cauchemar!
Début novembre 2010, au retour d'Haïti du président de l'O.A.A., nous apprenons qu'un papier aurait posé problème et ce que personne n'aurait pu obtenir en 11 mois, il l'aurait obtenu en 3 jours
aux archives!!! Il reste à légaliser ce document et c'est bon. Le 30 novembre 2010, on apprend par 1 appel téléphonique au siège de notre O.A.A. qu'un mail émanant de la crèche annonçait le dépôt
du dossier à l'I.B.E.S.R. cette semaine (semaine du 29/11 au 03/12/10). Seulement aujourd'hui encore, nous n'avons toujours pas la confirmation écrite que ce soit vrai et le Quai d'Orsay nous a
même dit dimanche matin que nous n'y étions toujours pas.
Aujourd'hui, tous nos appels n'ont rencontré que messageries et abonnés absents.
Nous sommes anéantis d'autant plus que l'on continue à faire croire dans les médias que tous les enfants en cours d'adoption avant le séisme arrivent en France.
Que représentent le nombre 318 ou 320 ou 310 ou encore 300 employé par M.A.-M.?
Et pourquoi ne parlent on pas des quelques 25 enfants restants?
Ne comptent-ils pas et sont-ils moins en danger que les autres?
Pèseront-ils assez lourds pour que les autorités politiques françaises et les médias s'en préoccupent?
Pourquoi n'y a-t-il pas un seul mot sur eux actuellement?

A nos 2 fils d'Haïti, nous demandons pardon d'avoir été trop naïfs et pas assez puissants pour que vous reveniez maintenant. Vous avez dû voir partir tous vos copains de la crèche?
Nous sommes anéantis et désolés pour vous et votre frère qui vous attend avec nous depuis si longtemps.
Votre maman et votre papa qui vous aiment


Greg. 22/12/2010 11:48



Je suis très ému par ce que vous racontez. Chaque histoire est unique et emprunte de souffrances énormes. J'espère vraiment que MAM va contiuer à pousser à la résolution de toutes les situations
y compris la vôtre. Je sais en tout cas que le collectif se battra jusqu'au dernier. Je sais que c'est difficile, mais gardez espoir. Je vais très probablement publier un article à ce sujet dans
les prochains jours si j'en trouve le temps.


PS: Ne demandez pas pardon à vos fils. Vous n'êtes pas responsables de cette attente. Les administrations françaises et haïtiennes le sont.



naty 19/12/2010 00:11


C'est génial ! Notre fille est arrivée il y a 2 mois et elle esgt heureuse pour tous ces copains et copines qui étaient restés là bas !
trop émus pour continuer à écrire
Bon Noël à tous