Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ex [SOS HAITI ENFANTS ADOPTES] POUR L'EVACUATION DES ENFANTS EN-COURS D'ADOPTION EN HAITI (2010)

Pour l'intégration des parents dans le processus d'une éventuelle évacuation.

SOS HAITI ENFANTS ADOPTES. Le Blog de Greg.

La France semble décidée à trouver un accord franco-haïtien pour permettre une accélération de l'arrivée en France de plus 300 enfants en cours d'adoption. Si cet accord devait voir le jour, resterait la question logistique d'une évacuation.

En février-mars, une vague d'évacuations a été mise en place. Environ 40 enfants par semaine. Les enfants étaient pris en charge par des équipes de professionnels de l'enfance depuis l'aéroport de Port-au-Prince jusqu'à Orly. Là, les parents accueillaient leurs enfants, encadrés par un dispositif, là aussi professionnel.

Je n'aime pas ce type de dispositif. Il place les parents en position de bénéficiaires d'une prestation de l'Etat. Il les met en position passive au lieu d'être acteurs. Il surajoute des bras intermédiaires comme dans un process de transport de marchandises. Il rajoute de l'attente à l'attente, et donc du stress au stress. Quand on n'a pas le choix, on n'a pas le choix. Mais quand on a le choix ?

Bien sûr, la concommitence de la rencontre parents/enfants avec l'évacuation serait source de complications. Bien sûr une telle intégration des parents au sein d'un processus dès Port-au-Prince ne peut se faire sans un accompagnement par des professionnels. Mais ce serait justement tout à l'honneur de la France de traiter les parents comme des partenaires dans l'intérêt des enfants.

Utopique ? Je ne crois pas. Surtout si on garde de la souplesse selon les situations particulières (on ne peut par exemple pas forcer des parents qui ne le sentiraient pas). Mais je crains que l'Etat ne préfère ouvrir le parapluie en ne s'appuyant à nouveau que sur des professionnels. Et ensuite, comme à son habitude, il lâchera tout le monde en rase campagne (*)

Bon encore faudrait-il que cette évacuation ait lieu...

(*) Par exemple :
- Les moyens mis en oeuvre pour accompagner les familles sont très insuffisants (grand délai d'attente pour les Consultations Adoption)
- Les inspecteurs d'académie se foutent de l'age réél et de la maturité des enfants. Seul l'âge officiel leur fait déterminer la classe de l'enfant. Débile.

Commentaires

cathy 08/12/2010 17:02


Désolée, mais j'avais vraiment mal compris vos propos
Je suis d'accord avec vous l'idéal serait un vol spécial avec les parents: donc plus besoin d'accompagnateurs!
et pourquoi pas participer aux frais du voyage..


Greg. 08/12/2010 18:06



Eh oui ! Mais c'est sûr aussi que si la situation se dégrade au point qu'il n'est plus envisageable que les parents puissent se rendre à PaP, il faudra une évacuation 100% par des professionnels.



cathy 08/12/2010 11:58


Bonjour, je suis vraiment déçue .
Fidèle aux diverses manifestations organisées par le collectif, je ne comprends pas votre position!!!!
Violence, choléra...nos enfants sont en danger, sauvez nos enfants, rapatriez nos enfants;..cela ne vous rappelle rien!!
Je n'ai rien à ajouter, vous avez bien de la chance d'avoir vos enfants avec vous ...
Je pense que sinon cette discussion n'aurait pas lieu d'être!!


Greg. 08/12/2010 15:41



Bonjour,


Je ne crois pas avoir écrit que j'étais contre le rapatriement. Par ailleurs, ne jetez pas la pierre au collectif, Ce blog n'est pas celui du collectif et je ne suis pas "le collectif" (qui l'est
?). Pour connaitre les positions du collectif, allez sur le site du collectif (voir message à droite intitulé "ce site"


Par contre, mon propos n'est sans doute pas assez clair : Je suis POUR une évacuation, mais PAS SANS les parents (sauf si c'est impossible). Et cela peut très bien se faire sur des vols affrêtés
spécialement par le gouvernement.



martinot 07/12/2010 16:28


J'ai vécu le rapatriement de ma fille en février et je puis vous dire que tout était bien organisé et les enfants arrivés ainsi ont tres bien compris. Tout était mis en place pour nous aider à
acceuillir nos enfants.
Que souhaitez vous? Que les parents partent à haiti en ce moment ? Je ne me sens pas redevable du rapatriement de ma fille et mettez vous un peu à la place de ceux dont les enfants affrontent
toutes les épreuves depuis le seisme! Pensez vous vraiment que les enfants vont etre traumatisés et les parents mécontents apres tous ces mois d'attente. Je ne pense pas qu'on en soit à se poser
des questions de ce genre là mais le principal est que ces enfants sortent de ce cauchemar. A. martinot


Greg. 07/12/2010 20:08



Bonjour,


J'ai effectivement ma petite opinion sur ce que vivent les parents qui attendent leur enfant depuis le seïsme. En effet, nous avons pu aller chercher nos 2 garçons en octobre (soit 9 mois après
vous) après plus de 3 ans d'attribution.


Je suis d'accord avec vous que ce qui a été mis en place en février-mars était de bonne qualité. Les professionnels se sont donné beaucoup de mal et sans compter leurs heures pour que tout se
passe au mieux.


Mais je persiste à préférer l'idée de parents qui participent à l'arrivée de leur enfant.